Samedi 25 juin 2022

L'abandon des animaux de compagnie est un drame mondial. Chaque année, des millions de chiens et de chats sont abandonnés à travers le monde par leurs maîtres qui considèrent qu’ils sont un problème dans l’organisation de leurs congés. Si certains sont amenés directement dans les refuges, encore trop nombreux sont ceux que leurs maîtres abandonnent sur la voie publique, dans la campagne ou la forêt, les exposant aux accidents de la route, aux pièges, la faim, la soif et l’errance. 

Chaque année, rien qu’en France, plus de 100 000 chiens et chats sont abandonnés, soit un toutes les trois minutes. Ce chiffre, qui est loin de refléter la réalité car aucun recensement national n'existe, place notre pays au premier rang européen des abandons des animaux de compagnie. C’est en été, dans la période qui précède les vagues des départs en vacances, que les abandons sont les plus nombreux. On estime qu’ils s’élèvent à près de 60 000 rien que chez nous.​

Lutter contre l’abandon, c’est d’abord lutter contre ses causes : décès, départ en maison de retraite où les animaux de compagnie ne sont pas acceptés, séparation, déménagement, difficultés économiques, accidents de la vie, problèmes d’éducation, de propreté et, surtout, achat d’impulsion. Sans ignorer les premières, c’est sur cette dernière cause que nous devons porter les efforts car l’arrivée d’un animal dans un foyer doit être un engagement pris en connaissant les contraintes, les responsabilités que l’adoption implique. C’est pourquoi Solidarite-Peuple-Animal a rédigé sa charte du maître responsable aux 15 engagements que tout maître doit prendre envers son animal.​

C’est pour alerter et sensibiliser à la fois le grand public, les institutionnels et les politiques que l’association Solidarite-Peuple-Animal a créé la Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie, dès 2019, date de la première édition.

Décréter une Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie est une nécessité pour :

 

  • SE MOBILISER, tous ensemble, particuliers, entreprises, associations, institutions et politiques

  • DENONCER un fléau qui se reproduit chaque année dans le monde et expose les animaux de compagnie à la solitude, l’errance, la faim, la soif, l’accident et la mort.

  • SENSIBILISER les particuliers, institutions et politiques afin que l’abandon ne soit pas une fatalité contre laquelle on ne peut rien.

  • AGIR en signant la charte du maître responsable pour s’engager auprès de son animal, et en relayant, partageant le message de la journée mondiale contre l’abandon pour inviter les institutions et politiques à mettre en œuvre des mesures concrètes pour réduire les abandons.

 

L’édition 2021 est soutenue par le ministère de l’Agriculture qui a fait de l’abandon sa priorité.

bandeau partenaire.jpg