logo_purina-bien-etre_cmjn.jpg

Magali Gavaret, responsable communication de Purina

« Notre objectif est de créer un avenir meilleur pour les animaux, leurs maîtres et l’ensemble de la société. »

Votre entreprise est partenaire de cette deuxième édition de la Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Magali Gavaret : Apporter notre soutien à cette Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie est un jalon de plus pour nous d’atteindre notre objectif de créer un avenir meilleur pour les animaux, leurs maîtres et l’ensemble de la société. Depuis 2016, nous avons pris des engagements, rassemblés sous le nom de Purina in Society, afin d’œuvrer dans les domaines les plus cruciaux : agir pour le bien-être des animaux de compagnie et l’adoption responsable en sont des piliers forts.

 

Tout au long de l’année, votre entreprise est engagée auprès des animaux les plus fragiles. Comment cela se concrétise-t-il ?

Nous sommes en contact et en partenariat avec plusieurs associations et refuges indépendants auxquels nous venons en aide dès que nous le pouvons, à travers des dons de produits ou financiers.

Par ailleurs, nous avons à cœur de promouvoir tous les projets qui œuvrent pour le bien-être animal et pour transformer la société grâce au lien puissant entre l’animal et l’homme. C’est ce que nous faisons cette année avec la seconde édition du Prix BetterWithPets récompensant les plus belles initiatives européennes qui se consacrent à cet objectif. A la clé pour les gagnants un financement mais aussi un accompagnement de la part de Purina pour les aider à développer leur projet.

 

Les valeurs de Solidarité-Animal, qui organise cette journée mondiale contre l’abandon, sont l’entraide et la solidarité. Deux valeurs que votre entreprise a démontrées lors de la crise sanitaire. Pouvez-vous nous raconter les gestes de solidarité de Purina durant cette épreuve mondiale ?

Cette période a en effet été particulièrement difficile pour tous. Nous avons renforcé nos actions de solidarité notamment par des dons de produits pour permettre aux associations et aux refuges de continuer à prendre soin des animaux de compagnie qui en ont besoin. Ce sont ainsi 150 tonnes de produits qui ont été distribuées soit plus de 720 000 repas en France. Nous avons également apporté notre soutien financier au programme d’Adoption Solidaire de la SPA qui a rendu possible l’adoption des chiens et des chats durant la période de confinement.

Enfin, il était plus que jamais important pour nous d’accompagner les possesseurs d’animaux de compagnie afin qu’ils continuent à bien s’occuper de leurs chats et chiens pendant le confinement à travers le partage de conseils et d’informations sur notre site internet, nos réseaux sociaux, etc.

 

Lutter contre l’abandon, des animaux c’est aussi faciliter le quotidien à leurs maîtres, notamment en leur proposant des solutions pendant qu’ils travaillent. Parmi celles-ci il y a la possibilité pour un chien d’accompagner son maître au bureau certains jours. C’est un souhait qui est cher à votre entreprise ?

Pour nous, quand les animaux et les hommes vivent ensemble, la vie est meilleure et cela s’applique aussi au travail ! Depuis toujours, nous accueillons les chiens chez Purina et ça nous a donc paru naturel de promouvoir le PetsatWork et même de proposer un soutien à d’autres entreprises dans cette démarche. Nous avons ainsi déjà accompagné une vingtaine d’entreprises dans la mise en place du PetsatWork dans leurs locaux. Nous sommes convaincus des bienfaits, démontrés par ailleurs par plusieurs études : l’ambiance de travail en bénéficie, on remarque un meilleur équilibre de vie pro/perso, le chien se socialise davantage, etc.

 

Quel regard portez-vous sur ce phénomène mondial qu’est l’abandon d’un animal de compagnie ?

L’abandon d’un animal de compagnie est souvent le résultat de ce qu’on pourrait appeler la possession non responsable. On ne cessera de répéter : cela doit être une démarche sérieuse et réfléchie, qui s’inscrit dans le temps. A notre niveau nous avons développé des outils à destination des futurs possesseurs comme un guide de l’adoption pour les accompagner dans la démarche. Nous espérons qu’en informant au mieux les futurs maîtres cela pourra endiguer le phénomène, et ça commence dès le plus jeune âge ! Nous avons lancé il y a 10 ans déjà PetSchool, un programme pour apprendre aux enfants à s’occuper des animaux de façon responsable, grâce auquel nous avons sensibilisé plus de 350 000 enfants.

 

Avez-vous des propositions pour lutter contre les abandons ?

Comme je le disais, pour nous la clé est d’informer, de responsabiliser les futurs et actuels possesseurs d’animaux de compagnie et les sensibiliser au bien-être animal. Il faut communiquer largement à travers tous les canaux sur le sujet, cette Journée mondiale de l’abandon en est un bon exemple. Continuons !

© Journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie | Mentions légales

  • signez
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube